Un métier dangereux

Certains pensent peut-être que le métier d’avocat s’exerce le long d’un fleuve tranquille : détrompez-vous !

L’aura qui entourait notre métier s’est flétrie au fil des ans.

Les premiers responsables sont, de mon point de vue, les avocats eux-mêmes qui se sont comportés parfois comme des bêtes de foire prêts à n’importe quoi pour profiter d’un centimètre carré cathodique.

Ils sont minoritaires mais la presse a pris dans notre société un tel pouvoir que répondre à toutes les sollicitations cathodiques consiste parfois à vendre son âme au diable.

Et Dieu sait qu’il y a quelques années, j’ai participé à de nombreuses émissions : envoyé spécial, zone interdite, vie publique vie privée etc… Cela faisait partie de mon quotidien.

Je ne nierai pas qu’apparaître à la télévision est une façon pour un avocat de flatter son égo mais il y avait aussi dans mon esprit le souci de faire passer depuis PERPIGNAN un message sur le plan national qui est celui de l’égalité parentale. Alors qui mieux que les médias pour le faire ?

D’ailleurs c’est grâce à ces émissions que j’ai été contacté par le groupe HACHETTE et que j’ai pu à trois reprises commettre des « Guides du divorce et de la séparation » chez MARABOUT.

Mai autres temps autres mœurs !

Un client m’appelle début décembre car il a un vrai problème de droit de la famille à régler à 300 kms de PERPIGNAN.

Je le reçois dans l’urgence, élabore avec lui une stratégie, contacte mon réseau local.

En bref, je fais mon métier.

Compte tenu de ses ressources, je fixe une provision extrêmement modeste par rapport à celle que je pratique d’habitude et passe un temps, chronométré d’ailleurs par le programme informatique du Cabinet, extrêmement long pour tout organiser.

Un mois s’écoule sans nouvelle et le client réapparait sans rendez-vous.

Il indique à la réceptionniste qu’il a décidé de ne pas continuer la procédure, remettant un courrier me déchargeant du dossier et demandant que ce qu’il a versé au Cabinet lui soit intégralement remboursé.

Naturellement le réflexe de ma collaboratrice est de lui dire que nous lui rembourserons en fonction du temps passé.

Le programme est mis en œuvre et je lui envoie un chèque représentant presque la moitié de ce qu’il avait payé.

L’individu revient deux jours après ma lettre à la main et commence à s’énerver sérieusement.

La secrétaire m’appelle alors que j’étais de passage au Cabinet et, dans un premier temps, je tente de le calmer.

Le ton monte et ce monsieur me menace de mort.

L’on sent qu’il est coutumier du fait car il utilise un vocabulaire particulièrement choisi rappelant qu’avec la somme qu’il m’a versée l’on pouvait obtenir beaucoup de choses…

De fil en aiguille, les secrétaires étant paniquées, nous appelons police secours qui arrive et le transfère au commissariat.

Le lendemain matin il revient et sonne.

Le Cabinet est équipé d’un sas et la réceptionniste arrive à voir de qui il s’agit.

Elle n’ouvre pas.

Malheureusement il profite de l’arrivée d’un habitant de l’immeuble pour rentrer et pénétrer dans le Cabinet proférant à nouveau des menaces extrêmement circonstanciées.

Police secours est à nouveau appelée et l’individu est à nouveau amené au commissariat.

J’ai un peu l’habitude du droit pénal que je ne pratique plus depuis de nombreuses années et je suis à peu près certain que ce monsieur n’avait pas fumé que de traditionnelles cigarettes ce matin.

Quoi qu’il en soit après qu’une plainte soit déposée, l’affaire se calme pendant les vacances de noël jusqu’au début du mois de janvier où je retrouve ma plaque professionnelle maculée d’insanités.

Il écrit dessus :

« VOLER…NTM ».

Je suis à peu près certain qu’il va être poursuivi mais pour en avoir discuté avec les forces de l’ordre, je n’imagine évidemment pas que la condamnation dont il fera l’objet, alors qu’il paraît avoir un casier judiciaire assez fourni, l’intimidera.

Sachant que j’ai déjà été agressé deux fois en 38 ans de carrière et que j’ai fait l’objet d’un home-jacking dont on n’a jamais su s’il était ou non lié à ma profession, vous comprendrez que tout ceci n’est pas très rassurant.

A l’inverse, il reste des clients respectueux et cela fait chaud au cœur de lire leurs messages.

Voilà le dernier reçu d’un homme que nous respectons beaucoup au Cabinet :

« Cher Maître,  

Vous avez tenu à ce que je vous fasse par écrit un compte rendu de l’audience du ….

Avant tout, il y a lieu de féliciter votre collaboratrice pour la qualité de sa prestation écrite et orale s’inscrivant dans la logique du travail sérieux que le Cabinet MEJEAN a coutume de fournir.

Vous aviez raison votre présence était plus que souhaitée, on a enfin donné la parole « aux belligérants » après près de 5 ans de procédure…

La présidente a pris le temps d’expliquer ce que nous demandons depuis le départ de Madame soit un peu plus de temps avec ma petite fille.

La médiation a été évoquée, proposée, acceptée par nous.

Alors il est certain que, devant toutes ces demandes, la partie adverse n’offre aucune garantie d’acceptation réelle et sincère.

Maître, vous aviez raison, il convenait de faire appel c’est indéniable.

La décision va être bientôt rendue.

J’espère qu’elle consacrera le sentiment de réformation qui semblait se dessiner en sortant de la Cour d’appel.

Je vous remercie pour votre soutien et reste à votre disposition ».

Notre société est en plein bouleversement et, si nous n’en prenons pas garde, l’image de notre métier continuera à se délabrer et le résultat sera grave car, il s’agirait de ne pas oublier que l’avocat est un des piliers essentiels du système démocratique.

6 réflexions au sujet de « Un métier dangereux »

  1. Jules

    Cher Maître, je tiens ici à témoigner de tout ce que vous nous avez apporté, à mon fils comme à moi; votre travail, votre rigueur, votre compréhension de la chose humaine, m’ont permis de sauver mon fils, âgé de quelques années à l’époque, de la folie procédurière orchestrée par sa mère; bien qu’elle ait utilisé pour tenter de me détruire, plus de 20 avocats, dans 21 procédures, après avoir fait examiner mon fils par plus de 20 médecins, le tout dans 5 villes différentes,m’ayant accusé des faits les plus graves sur mon propre enfant, dont des viols, vous avez su garder la tête froide et résister à des avocats retors, à la pression médiatique même à des politiques qui ont tenté d’influencer la justice; vous avez finalement obtenu des décisions de justice trés fortes, tant devant la Cour d’Appel que devant la Chambre des Mineurs de la Cour d’Appel, qui sont devenues des jurisprudences en la matière; je n’oublierais jamais le jour où je vous ai attendu à l’aéroport d’ORLY à 8 heures du matin où vous veniez d’atterrir en provenance de PERPIGNAN, pour m’accompagner ensuite à ROUEN, où vous avez plaidé pour moi devant la Chambre d’Accusation le matin, puis en Normandie l’après-midi pour plaider devant le Juge des Enfants, pour défendre mon enfant.
    Alors que même une association de défense des enfants s’était laissée abusée par les assertions pourtant jugées entièrement infondées de la mère de mon enfant, vous avez su mettre en avant des évidences, déjouer des accusations fondées sur des interprétations et des vérités telles que « on sait que… » et jamais sur le moindre fait avéré. Mon fils vit depuis avec moi, au mépris des militants imbéciles qui écrivaient à l’époque « on sait qu’un père incestueux ne peut résister à ses pulsions…. » et autres horreurs destructrices.
    A l’époque, mon enfant était âgé de 3 ans, il vient de passer son baccalauréat scientifique avec la mention Trés Bien, dont un 19 en maths et un 20 en physique, et poursuit de trés hautes études en étant trés heureux au sein de notre famille.
    Nous vous remercions du fond du coeur pour votre courage et votre humanité.

  2. Henri BLANC

    Maître Franck MEJEAN pour moi est le meilleur AVOCAT de la famille de France.
    Il y a 30 ans dans la cadre de l’enfant naturel et dans ces temps reculés en cas de séparation des parents pour les enfants nés hors mariage, le père était systématiquement écarté de la vie de l’enfant et c’était un véritable parcours du combattant pour pouvoir exister.
    Et la Je REMERCIE Maître Franck MEJEAN pour son professionnalisme de haute volée,
    Au départ aide psychologique car un père aimant qui est séparé brutalement de son enfants est toujours en situation de dépendance donc de déprime, pour ma part il a su me mettre en situation de combat car a cette époque ce genre de dossier était loin d’être gagné.
    Conseils et aide permanente dans la constitution du dossier de procédure et surtout conseils et modération dans les rapports avec la famille et le parent gardien qui cherchent par tous les moyens
    La déstabilisation et cherche à vous pousser à ’incident. Il m’a permis par ses conseils de gérer les crises, de gérer deux enquêtes sociales favorables, mises en cause par les juges car les résultats ne leurs plaisaient pas car défavorables à la mère, d’obtenir dans un premier temps un droit de visite et d’hébergement alors que j’étais coupé de mon enfant.
    Pendant sept ans qu’a duré la procédure il a été de tous les conseils.
    Au résultat dans un premier temps nous avons obtenu l’autorité parentale conjointe, j’étais le premier ou le second en France à l’obtenir dans le cadre de l’ enfant naturel et dans un deuxième temps nous en avons obtenu la domiciliation. J’ai pu exercer mon rôle de Père sans pour autant en exclure la Mère toujours sur ses conseils et j’en suis heureux pour le bien être de mon fils.
    Je dois ajouter que je n’étais pas riche car en père aimant quand un tel problème vous tombe dessus vous êtes complètement déstabilisé professionnellement Maître MEJAN c’est toujours montré très Humain avec Moi et là j’ai l’occasion de le remercier pour tant de compréhension et de générosité d’Âme. Aujourd’hui je lui en témoigner toute la reconnaissance d’un Père qui à ce jour est Grand Père…Merci FRANCK
    Je donne l’autorisation à Maître Franck MEJEAN de publier mon commentaire et mes coordonnées….Henri BLANC

  3. Mandi'

    Je me permet de vous écrire pour vous dire que j ai le bonheur d avoir obtenu la garde de mon fils ilann avec l aide de vos services .
    Merci à vos collaboratrices qui sont très sympa .
    Vos courriers pour ma défense ont toujours été d une grande perspicacité
    Si reproche à faire ça serai le tarif mais tant que l on peux payer pour obtenir la justice c est juste dommage que cela ne peux pas l être pour tout les pères mais vous n y êtes pour rien ….
    Cordialement
    Régis mandin

  4. LE GAOUYER dit CHEVALIER

    Bonjour Maître,

    Il est vrai que la violence atteint même les hommes de bonne volonté, mais je répète à qui la faute?
    En effet, notre société étant devenue très permissive, parce que nos valeurs, qui ont fait la France ont disparu, l’ordre qui régnait dans nos demeures, le respect envers tout être humain, tout animal, ,avec l’amour de la rigueur dans toute activités et nos actions étaient toutes dirigées par la seule pensée de bien faire et respecter nos lois et règlements, toutes menées à la gloire du travail (bien effectué), elles nous tonifiaient l’esprit et nous rendaient très heureux de l’oeuvre accomplie, même si nous vivions en état de pauvreté matérielle (j’ai connu) , nous étions rempli d’espérance et d’amour de la famille que nous formions. .
    A ce jour, rien (ou presque), ne subsiste de toutes ces valeurs, c’est devenu : « gloire aux infidèles, aux trahisons, aux bandits en tous genres, aux idoles, aux nuls qui se font applaudir par d’autres qui leur ressemblent,, car ils rapportent plus d’argent que les « nuls » devenus désuets, sclérosés, parce qu’on les a tué, ils ont perdu confiance, et fuient cette société sans âme, sans amour vrai, tout simplement.
    Notre société tue légalement un agriculteur par jour,et tant d’autres chômeurs , de personnes bafouées, abandonnées dans l’indifférence générale.
    Qui se souvient que sur mes 230 collègues sortis de cette promotion « illustre » ,seuls sept ont survécu, donc, sauf quelques uns profitent de leurs retraites, j’ai eu par trois fois, beaucoup de chance de ne pas les rejoindre à l’orient éternel, et alors, qu’en reste -t-il de tous nos sacrifices, en tous domaines?
    Pour ma part, j’ai tout perdu à toujours me dévouer et me sacrifier pour que la France reste libre et vive en paix, et protégée de ses moult ennemis, assoiffés de conquêtes, pour me retrouver finalement abandonné, parce que devenu inintéressant, dès que j’ai tout perdu (285 000 euros), pourquoi?
    Je vais l’écrire, afin que nul n’en n’ignore, qui est responsable : par la faute d’une société qui protège mieux les bandits, les infidèles, les escrocs, les criminels, et non plus les victimes de toute cette engeance, tout simplement.
    En conséquence, celles et ceux qui préfèrent cette dynastie composée de dangereux individus de mauvaise composition , aux hommes loyaux, courageux, je leur déclare ceci: ils devront se protéger par eux-mêmes, des criminels potentiels, qui y tuent notre société humaine, ou espérer que des imbéciles (que j’ai été) , se sacrifient pour eux, mais je crois, qu’il n’en existe déjà plus beaucoup, qui accepteront de perdre leur vie, et au profit d’ une Institution qui a perdu toute humanité au service d’une société robotisée, aimant davantage le « point de droit » et sa technicité, omettant l’essentiel : l’amour de l’être humain . .
    Bien respectueusement
    Daniel LE GAOUYER dit : CHEVALIER

  5. maitremejean Auteur de l’article

    Mon cher Jules,
    Merci est le seul mot qui me vient a l’esprit en lisant votre commentaire.
    Merci car bien rare sont ceux qui apres tant d’années se souviennent de ce que nous avons du endurer ensemble.
    Je n’oublierai jamais cet appel de mon cabinet a la descente de l’avion m’annocant votre non lieu.
    Je suis tres fier de la reussite de Alexandre a laquelle j’ai apporte ma pierre.
    Et puis,je n’oublierai jamais votre courage et votre calme.
    Vous etes un exemple.
    Tres cordialement.
    Franck Mejean.

  6. fathi.driss

    maitre mejean d’aprés ce que j’ai lu sur votre site,je m’apercois que vous faite un travail remarquable, sinceres est sérieux,je tiens a vous félicité.et nous avons de la chance de vous avoir trouver et comptant sur vous pour nous défendre.
    bon courage a vous .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *